top of page

La Maltraitance...qu'est-ce que c'est ?



Maltraitance nom féminin

Mauvais traitements et négligences à l’égard des enfants.




La maltraitance revêt les aspects suivants :

Physique | Psychologique | Sexuelle




Maltraitance = négligences

Les enfants maltraités sont des enfants victimes, de la part de leurs parents ou des adultes en ayant la charge, soit de violences physiques plus ou moins graves répétées, injustifiées ,démesurées, soit d’une absence de soins entrainant des lésions physiques ou des troubles de l’état général.

  • Blessures, Brûlures, Fractures, Privation de nourriture, de soins, de sommeil, exploitation par le travail, Tortures,…

Maltraitance = mauvais traitements psychologiques

Ils ont un retentissement sur le développement psycho-affectif à long terme de l’enfant aussi sévère que les sévices corporels.

Ils sont plus difficiles à mettre en évidence car ils ne laissent aucune trace physique : brutalités mieux contrôlés, comportement sadiques, rejet, exigences disproportionnées par rapport à l’âge de l’enfant…

  • Privation d’affection, de liberté, de jeu, Punitions excessives, sadiques, humiliantes, Menaces terrorisantes, Chantage affectif, Forcing scolaire,


Maltraitance = agressions et sévices sexuels

Tout adulte obligeant l’enfant à regarder, toucher ou se faire toucher pour son plaisir personnel.

L’agression d’ordre sexuelle peut revêtir différentes formes : l’exhibitionnisme, les caresses, le viol, l’inceste,…

  • Attouchements, viol, inceste, exploitation pornographique, prostitution, sur des enfants ou adolescent mineur, par ses parents ou de tout adulte ayant autorité sur lui.

L’agression sexuelle provoque chez l’enfant des troubles psychologiques graves et souvent irréversibles s’il n’a pas pu en parler à quelqu’un.

L’article 223-6 du code pénal impose à tout citoyen, lorsqu’un mineur est en situation de danger, de lui porter secours, faute d’agir ainsi, il se rendrait coupable de non-assistance à personne en danger.


Le viol, l’inceste, et autres agressions sexuelles (mineur de moins de 15 ans) sont punis par la Loi (art 222-23 et 222-27 du code pénal).

La peine est aggravée lorsqu’il s’agit d’un enfant (mineur de moins de 15 ans) ou lorsque l’agresseur est un ascendant ou une personne ayant autorité sur l’enfant.

Elle peut aller jusqu’à 20 ans de prison.


Toute personne ayant eu connaissance d’agression sexuelle sur les enfants se trouve dans l’obligation de le signaler aux services compétents (services sociaux, Justice, Brigade des mineurs, médecins, hôpitaux ou associations d’aides aux victimes).


Maltraitance = violences institutionnelles

Violences ou négligences sérieuses dans les organismes qui prennent le relais de la famille pour soins, garde ou éducation.




 


Les Conséquences sur l'enfant

Immédiates


. Modification brutale du comportement

. Troubles du sommeil, de l'alimentation (anorexie)

. Enurésie, encoprésie, régressions sphinctériennes

Troubles de la sexualité

. Phobies, refus de certaines choses, pudeur excessive

. Douleurs lombaires chez les filles

. Masturbation compulsive : alarme majeure

. Fugues

. Baisse de rendement scolaire

. Intérêt soudain du jeune enfant pour des choses du sexe



À long terme


. Retard de croissance : nanisme psychoaffectif

. Troubles de la sexualité

. Troubles du comportement : fugues, dépressions, suicides, toxicomanie, prostitution

. Reproduction des troubles et sévices sur leurs propres enfants








Mots-clés :

Comments


bottom of page